Articles par Catégorie: Théâtre contemporain

Une comédie romantique fort juste à la forme inédite…

Une comédie romantique fort juste à la forme inédite…

Confions ici avoir craint, avant que le rideau du Funambule Montmartre ne s’ouvre, un énième tête à tête modérément surprenant, exposant l’amitié amoureuse, ambiguë, de deux être peinant à cerner et définir leurs sentiments. Rassurés, nous le fûmes toutefois rapidement en découvrant “Vous pouvez ne pas embrasser la mariée“, ouvrage bien ficelé, inventif, inattendu, porté par deux acteurs-auteurs renouvelant habilement le genre, sincères et vrais dans tous ...

Lire la suite
Faut-il tuer la mère…?

Faut-il tuer la mère…?

Partant d’une situation pour le moins improbable, la romancière-dramaturge Amanda Sthers (Le Vieux Juif Blonde“, “Mur“…) signe, aux côtés de Morgan Spillemaecker, une délectable comédie, punchy, abrasive, cinglante, souvent désopilante, mettant en scène les névroses familiales, parvenant à faire sens et éveiller chez le spectateur un questionnement ludique quant à ses rapports aux autres membres d’une cellule généralement précieuse, réconfortante, ...

Lire la suite
A parfaire, amusant pastiche des vaudevilles et opérettes d’autrefois…

A parfaire, amusant pastiche des vaudevilles et opérettes d’autrefois…

A la Comédie de Paris où elle présente, teste, rode, les soirs de relâche, plusieurs créations chaque saison, la Troupe à Palmade s’essaie à la parodie. Epouse volage, mari cocu, amant dans le placard, couplets sur tout et n’importe quoi se retrouvent donc au menu de “Cousins Comme Cochons“, fantasque caleçonnade chantée s’amusant avec les codes immuables de genres dramatiques éculés, issue de l’imagination de Nicolas Lumbreras, pilier de la bande ...

Lire la suite
Chéreau par Calvario : poignant…

Chéreau par Calvario : poignant…

Moment d’une rare intensité aux côté de Philippe Calvario qui reprend sa lecture-spectacle élaborée à partir de l’ouvrage de Patrice Chéreau publié il y a cinq ans, « Les Visages & les Corps« . Ce texte rédigé tandis que le metteur en scène et réalisateur s’apprêtait à investir le Louvre, dont il était le Grand Invité, mêle à une profonde réflexion sur l’art des écrits plus intimes dévoilant souvenirs épars, fêlures ou ...

Lire la suite