Gagnez vos places pour le spectacle de François Rollin !

Gagnez vos places pour le spectacle de François Rollin !

Aujourd’hui, FousdeThéâtre.com et le Théâtre Michel vous invitent à découvrir le dernier spectacle de François Rollin, de retour dans la capitale après un joli succès à l’Européen la saison passée, et mettent en jeu 5X2 places pour la représentations du 21 octobre prochain à 19h. Si vous désirez compter parmi les privilégiés qui décrocheront un sésame valable pour deux personnes, soyez les plus rapides à répondre à la question suivante :

Quel humoriste met en scène le spectacle de François Rollin ?

Envoyez la réponse, accompagnée de vos coordonnées complètes, à :

concours@fousdetheatre.com

Et les gagnants sont :

FREDERIC S. MARC S. JEAN-JACQUES M.  ANAELLE C. et CHRISTIAN B.

Bravo à eux !

Le Professeur Rollin a encore et toujours quelque chose à dire…

Et c’est plutôt désopilant ! On aime l’humour absurde, l’art de la digression, les raisonnements délicieusement capilotractés, la prose de cet artiste pince sans rire maniant la langue, les mots avec virtuosité et gourmandise. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls car son esprit fantasque et vagabond, son style, sa plume comptent actuellement, dans le secteur du one man show, un certain nombre de jeunes disciples qu’il n’a pas tardé à reconnaître comme ses fils spirituels, avec lesquels il n’hésite pas à travailler régulièrement. Ainsi a-t-il co-signé les textes des derniers spectacles d’Arnaud Tsamère ou de Vincent Dedienne qui le met ici en scène (et a même partagé le stylo avec Joël Dragutin, complice de longue date). Ces collaborations croisées, fructueuses pour chacun, permettent à François Rollin de revenir avec une conférence toujours aussi barrée, sur laquelle souffle un plaisant vent de fraîcheur, de modernité, par ailleurs empreinte d’une conscience citoyenne affirmée, proclamée et assumée, bref d’un sérieux que nous ne lui connaissions pas encore sur les planches. Sans doute l’influence de ses chroniques radiophoniques dans les matinales de Radio-France. Autant de nouveautés qui nous comblèrent lors de la soirée passée en sa compagnie…

Entre l’irrésistible évocation du mystère de “la biche de Cologne“, fil rouge surréaliste du spectacle dont il ne viendra jamais à bout, sa passion pour la musique militaire, et les nombreuses interrogations épistolaires plus ou moins farfelues de spectateurs (tous de Brie-Comte-Robert…) auxquelles il prendra soin de répondre sur le même ton, de la biodiversité en danger (les koalas n’ont qu’à manger autre chose que du bambou !) aux différences de taille sacrément problématiques des cuillères à soupe, en passant par l’absence de goût du paprika ou l’invention d’une hilarante échelle de l’injustice, Rollin glissera des questions appelant des développements plus personnels, plus engagés. Sur le racisme, l’immigration, l’homophobie, le patriotisme, la bien-pensance…

Aux côtés du Professeur, on rit léger, on rit déjanté, on rit poétique, mais on rit surtout avec intelligence, et parfois une certaine gravité.

Voilà qui fait du bien aux zygomatiques comme à l’esprit.

N’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *